L’assurance solde restant dû

Cette assurance protège vos proches des conséquences d’un décès inopiné et vous-même contre le risque d’invalidité.

De quoi parle-t-on ?

L’assurance solde restant dû est liée au financement d’un bien immobilier. Elle constitue une garantie pour l’organisme financier prêteur mais aussi pour le preneur d’assurance et ses proches.
En cas de décès de l’emprunteur durant la période de financement, l’assureur rembourse, en tout ou en partie, le capital restant à l’organisme financier.

Que couvre cette assurance ?

Avec l’assurance solde restant dû, si l’emprunteur décède au cours du remboursement de son crédit hypothécaire, sa famille ne doit pas rembourser à sa place une partie ou le solde restant dû de l’emprunt. Elle peut donc conserver son niveau de vie.

Comment cette assurance fonctionne-t-elle ?

Le montant du crédit restant à rembourser diminue au fur et à mesure des paiements, le capital couvert diminue donc au même rythme.
En général, la banque de l’emprunteur demandera que l’assurance solde restant dû offre une couverture d’au moins 100%. Ainsi le montant de l’emprunt restant à rembourser serait totalement pris en charge par l’assureur solde restant dû si les deux partenaires décèdent.
La plupart du temps, chacun des partenaires emprunteurs souscrit sa propre assurance solde restant dû. Il est aussi possible de souscrire une assurance sur « deux têtes » couvrant simultanément les deux partenaires. Peu importe qui décèdera en premier, l’assureur continuera à payer (partiellement) le crédit logement.
Les primes à payer dépendent du crédit contracté et de facteurs liés à l’emprunteur, tels que la durée et le taux d’intérêt du crédit, le montant assuré, l’âge de l’emprunteur, le fait de fumer ou non, son indice de masse corporelle (BMI) et son état de santé.

Déductibilité fiscale ?

Il est parfois possible de déduire les primes d’assurance solde restant dû via la déclaration fiscale. Concrètement, si l’assurance solde restant dû est souscrite avant 65 ans, si l’emprunteur a la pleine propriété ou l’usufruit de l’habitation et si l’assurance est conclue sur sa propre tête.

L'assurance solde restant dû en vidéo...

Mon mari est décédé d’un arrêt cardiaque. Heureusement, grâce à l’assurance solde restant dû que nous avions souscrite lors de l’achat de notre maison, l’assurance a pris en charge le remboursement du reste du crédit en cours.

Assurance solde restant dû

CONTACTEZ-NOUS !




    J'accepte que mes informations personnelles soient traitées par le bureau AAA Capitalfin conformément à sa politique de gestion des données à caractère personnel.

    * Obligatoire

    Consultez également...